Un prophète pour notre temps:
Jean le Baptiseur


Le 24 juin prochain, nous célébrerons la fête de Jean le baptiseur. Mais qui était-il? Quel message annonçait-il? Les évangiles nous le décrivent comme un homme portant un vêtement fait de poils de chameau et se nourrissant de sauterelles (Mc 1,6). Il s'agit là de la description d'un prophète. Dans la perspective biblique, un prophète n'est pas une personne prédisant l'avenir mais plutôt quelqu'un qui lit les signes des temps et qui est capable discerner dans la réalité présente l'agir et la parole de Dieu. Son message nous montre un homme sensible aux réalités humaines. Pour mieux le voir, regardons le contexte socio-économique.

Au premier siècle de notre ère, l'accumulation des terres assure l'accroissement de la puissance. Comme la plupart des propriétaires terriens étaient en lien avec le pouvoir impérial, religieux ou monarchique, ils pouvaient lever des impôts. Rappelons que les impôts n'étaient pas comme aujourd'hui car la cour royale et impériale n'offraient pas de services à la population; les impôts constituaient un moyen de s'emparer des richesses locales. Comme ils taxaient avec des taux usuraires (25 à 100 %), les paysanNEs étaient contraintEs de vendre leur patrimoine ancestral et de se vendre en esclavage pour rembourser. Ainsi, le grand propriétaire terrien acquérait des terres avec de la main-d'oeuvre gratuite!



Or, la prédication de Jean, telle que rapportée par Luc, sape les fondements de cette oppression. Jean dénonçait avec force le système religieux et économique. Il invitait à se convertir, c'est-à-dire à renoncer aux forces de mort, à l'exploitation, au désespoir, pour embrasser le partage, la solidarité et les forces de vie du Dieu de l'Alliance. (Cf Lc 3,7-14).



Dans le baptême proposé par Jean, la plongée dans le Jourdain (un courant d'eau vive), représente un geste de renoncement aux forces de mort qui nous conditionnent tant en soi qu'à l'extérieur de soi. Par le rite de Jean le baptiseur, les personnes qui désirent se transformer, sont conviées à revêtir les forces de vie, à s'abreuver au Dieu de la vie, du changement et de la nouveauté pour entrer dans une autre logique, celle de la solidarité et de l'Alliance avec Dieu et avec le monde en devenir. Chaque génération est invitée à entrer dans cette dynamique et à construire le Règne de Dieu dans la joie, l'amour, la dignité, la relation, la fécondité sans cesse à renouveler.

Bonne Saint-Jean
à toutes et à tous!


Patrice Perreault,
agent de pastorale





Retour à la liste des textes


Adresser vos suggestions ou commentaires à unite-stjlp@netcourrier.com.
Retour à la page d'accueil unite-stjlp.qc.ca.