Été: temps de se brancher; temps de se relier



Cet hiver nous est apparu un peu long et nous aspirons à un temps ensoleillé, à un moment de ressourcement. L'été est la saison propice pour renouer avec une spiritualité incarnée ainsi qu'avec le sentiment religieux ("religieux" veut dire "se relier") en se permettant de vivre l'expérience de notre interconnexion intime avec la Création. Nous sommes des êtres qui portent 15 milliards d'années d'histoire en nous. Nous sommes des "êtres stellaires" au sens où la matière qui nous compose tire son origine d'étoiles, des supernovae, qui ont explosé il y a des milliards d'années.

Nous sommes un des maillons de la chaîne de la vie qui a débuté il y a 4,5 milliards d'années sur notre Terre. De l'herbe à l'être humain, nous partageons les mêmes atomes et molécules, nous partageons aussi une relation d'interdépendance et de solidarité. En effet, s'il est évident que l'être humain est plus complexe que l'herbe, nous ne pouvons néanmoins vivre sans cette herbe, sans les plantes. Sans elles, il ne pourrait pas y avoir d'oxygène et la vie telle que nous la connaissons disparaîtrait.

C'est sans doute là l'une des révélations bibliques avec le récit de Noé (Gn 9, 8-11) où Dieu conclut une Alliance avec tout ce qui existe. Les êtres humains sont les représentants de ce cosmos qui possède en lui-même une valeur propre. L'humanité est invitée à gérer le cosmos non comme sa propriété privée mais comme un ensemble complexe de relations entre les êtres vivants dont les humains sont une partie intégrée.

Une autre révélation est le fait que nous avons besoin des autres pour parvenir à nous construire une identité, nous avons besoin du contact avec l'autre. En effet, il est démontré que sans contact physique, un bébé meurt. Dans ce texte de la Genèse, Dieu fait alliance avec Noé et ses fils (Noé n'avait malheureusement pas de filles!). En révélant comment l'être humain est communautaire, cela montre notre interdépendance et notre profonde solidarité les uns aux autres en particulier avec les plus faibles, comme le montre le ministère de Jésus (Lc 4,17-19).

Cette solidarité inscrite au coeur de notre chair, de nos désirs, de nos aspirations et de nos rêves fait partie, à mon sens, de ce qu'est être une chrétienne et un chrétien en devenir. D'ailleurs c'est là une source d'émerveillement pour moi: la Création est une oeuvre inachevée, un prototype qui a besoin de ses co-créatrices et co-créateurs, en partenariat avec la Source qui est Dieu, pour construire ensemble son Règne.

Ce que je souhaite, c'est que cet été, lorsque nous cueillerons une fleur, marcherons dans la nature, contemplerons le ciel étoilé ou le regard du prochain, nous ressentions cette interconnexion entre nous-mêmes, le monde crée, les autres êtres humains, le Christ et Dieu dans toute leur intensité de vie.

Patrice Perreault, bibliste
et agent de pastorale
été 2001





Retour à la liste des textes


Adresser vos suggestions ou commentaires à unite-stjlp@netcourrier.com.
Retour à la page d'accueil unite-stjlp.qc.ca.